L’euro-croissance, fleuron des contrats d’assurance vie de demain

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Les fonds euro-croissance sont destinés aux assurances vie. Ces nouveaux contrats d’assurance vie ont été créés à la suite du rapport des députés PS Berger et Lefebvre. Ils ont été adoptés au Conseil des Ministres du 13 novembre 2013 et ils seront lancés par la LFR 2013 de janvier 2014. On pourra y souscrire en 2014. Ces contrats, plébiscités par les lobbys d’assurance, visent à “dégonfler” la masse d’épargne investie en fonds euros.

Un objectif économique

Le gouvernement évoque 3 objectifs avec les fonds euro-croissance.

  • Le meilleur rendement devrait stimuler le pouvoir d’achat et donc la croissance économique.
  • Plus de flexibilité pour les assureurs grâce à la garantie à terme.
  • Une solution alternative pour financer les entreprises. En effet, les entrepises disposent de moins de fonds disponibles,et en parallèle les prêts sont moins aisés à contracter.

Pour l’État, ces nouveaux contrats devraient collecter environ 100milliards d’euros dans les prochaines années. Les fonds euro-croissance sont destinés à devenir “le 3è pilier” de l’assurance vie.

Un contrat longtemps attendu par les assureurs

Les contrats eurocroissance sont les descendants des fonds euro-diversifiés. Garantis à terme eux-aussi. L’émergence des fonds nés du rapport Berger-Lefebvre est approuvée par les assureurs. Ils gagnent le temps d’investir dans des unités plus risquées grâce à cette garantie à terme et peuvent atteindre de meilleurs rendements.

Les contrats eurocroissance remportent le soutien tant de la FFSA (lobby) que de l’AFER. Les fonds euros sont trop court-termistes pour les compagnies d’assurance. La garantie en capital les empêche de viser des stratégies au long terme. Difficile de stimuler les rendements.

Le souscripteur est gagnant

Premiers épargnants d’Europe, les Français atteignent presque les 16% d’épargne. En 8 ans, le souscripteur garantit son capital. Les fonds eurocroissance conviennent au comportement frileux des Français. Que peut-on reprocher aux fonds euro-croissance? À terme, vous pouvez perdre vos intérêts si le marché se retourne. Le capital sorti avant échéance n’est pas garanti. Face à ces 2 désavantages on peut citer:

  • L’épargne arbitrée en eurocroissance est garantie à échéance.
  • L’investisseur qui change son épargne placée en fonds euros en eurocroissance, ne fera pas repartir la date de lancement du contrat. L’État veut favoriser ces fonds grâce au maintien de cette antériorité fiscale.
  • Les fonds €-croissance développeront un rendement d’environ 3,5%.Un rendement qui dépasse l’inflation.La capital en fonds euros est grignoté par l’inflation car le rendement est trop faible (2,9% en 2012).
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »